Search your favorite song right now

1. Super Smash Bros. Ultimate - Lifelight

Super Smash Bros. Ultimate - Lifelight

From the 11.1.2018 World of Light reveal trailer. Lyrics Colors weave into a spire of flame Distant sparks call to a past still unnamed Bear this torch against the cold of the night Search your soul and re-awaken the undying light! _ On that day, when the sky fell away Our world came to an end In our rise did a fading sunrise in the dark Glimmering shadows _ Silence froze in the spaces between Stretching out beyond time Rising up as the chorus of souls finds a force Flickering through the void! _ These little sparks cling onto life Everyone caught in the struggle And then the storms of change They fan the flames scattering ashes to the wind! _ Every soul contains a whisper of light Flaming, fading as it dwindles from sight No escape, no greater fate to be made! In the end the chains of time will not break _ Colors weave into a spire of flame Distant sparks call to a past still unnamed Bear this torch against the cold of the night Search your soul and re-awaken the undying light! _ As fate spins a thread without end New life draws it's first breath Blossoming in a soil reclaimed from the past Where destiny holds fast! _ Here where we stand hand clenched in hand Everyone caught in the struggle This is the day we finally find A way stepping into our tomorrow! _ Every soul contains a whisper of light Growing louduer as it calls to unite From the distance sings a chorus of souls Rising slowly stirring heat from the coals _ Colors weave into a spire of flame Distant sparks call to a past still unnamed Bear this torch against the cold of the night Light will guide you on your way to the Ultimate Fight! _ Every soul contains a whisper of light Growing louder as it calls to unite From the distance sings a chorus of souls Rising Slowly stirring heat from the coals _ Colors weave into a spire of flame Distant sparks call to a past still unnamed Bear this torch against the cold of the night Light will guide you on your way to the Ultimate Fight!

nothing at of , which is


2. ReDoin (JerryTerry)

ReDoin  (JerryTerry)

I fucking love this.

nothing at of , which is


3. Geometry Dash top 50

Geometry Dash top 50

nothing at of , which is



5. Favorites

Favorites

nothing at of , which is


6. F-777

F-777

nothing at of , which is


7. Final Dash

Final Dash

I was bored and made this.

nothing at of , which is


8. Supertux2 - Forest Dance

Supertux2 - Forest Dance

Good song

nothing at of , which is


9. Sur ce chemin sans retour

Sur ce chemin sans retour

Paroles & Musique Titre : Sur ce chemin sans retour À l'horizon, pas de frontières Un matin sans lumière. Au loin je m'enfuis En marchant dans la nuit. Des pas dans la neige Nul par ils ne mènent. Une tempête s'est élevé Et on ne peut l'arrêter... (refrain) Sur ce chemin, sans retour Sur ce chemin... Du haut de la tour Une lumière infinie. Sur le calme de l'océan La lune a vieillie. Du haut de la fenêtre Un monde s'éteint. Car ce n'était, n'était qu'un rêve Du début à la fin... (refrain) Sur ce chemin, sans retour Sur ce chemin... À l'horizon … (reprendre du début)

nothing at of , which is


10. Mike Lalonde - Lead-up to InfoSec Nashville 2015

Mike Lalonde - Lead-up to InfoSec Nashville 2015

Now in its 15th year, InfoSec Nashville is the Southeast's leading security conference and aims to bring technologists and security professionals together for a full day of exciting speakers and networking opportunities. In advance of the event, Clark sat down with Mike LaLonde, client director of Nashville healthcare at World Wide Technology. WWT has been a longtime supporter of InfoSec Nashville and returns as a platinum sponsor for InfoSec 2015. Mike joined the company in 2012 to open the Nashville sales office to focus on the enterprise and healthcare markets, but he has been involved with InfoSec for close to 10 years. He describes the InfoSec organizers as a very tight-knit group. This podcast is brought to you by Bit9 + Carbon Black, the market leader in endpoint security. The company is seeing extraordinary growth in 2015 as demand for their detection, response and prevention software technologies reaches an all-time high. Bit9 + Carbon Black was voted Best Endpoint Protection by security professionals in the SANS Institute’s Best of 2014 Awards, and a 2015 SANS survey found that Carbon Black is being used or evaluated by 68 percent of IR professionals.

nothing at of , which is


11. Pour toi papa: Le Plus Fort C'est Mon Pere

Pour toi papa: Le Plus Fort C'est Mon Pere

Victor (1914-1996)aimait par dessus tout la musique, la littérature, la peinture et la nature. C'est à travers elles qu'il a aimé profondément ses enfants. Tous les non-dits pouvaient ainsi trouver leur voix vers nos coeurs sans les écorcher. Il est ici près de son jardin. Peint par Guy Lalonde, Piedmont! Chanson composée et interprétée par Lynda Lemay en 1994 https://fr.wikipedia.org/wiki/Lynda_Lemay

nothing at of , which is


12. Jancovici : conférence "Solutions pour le climat" - TF1 - 08/01/2015

Jancovici : conférence

"Agir en comprenant que sans planète Terre, il n'y a pas de PIB, pas d'humanité, pas de paix, pas de justice ... Savoir remettre partout dans nos décisions, surtout économiques, l'environnement à sa juste place." A 11 mois de la COP 21, qui se tiendra à Paris du 30 novembre au 11 décembre 2015, TF1a organisé le 6 janvier 2015 une conférence sur le thème "2015, des solutions pour le climat". Orchestrée par Christine Oberdorff, la journaliste d’Ushuaïa TV, cette conférence s’est articulée en deux temps : un rappel de l’état des lieux par Nicolas Hulot, Brice Lalonde, Jean-Pascal van Ypersele de Strihou et Jean-Marc Jancovici, et une présentation des solutions qui se font jour.

nothing at of , which is


13. 41/365-Avec tendresse et folie

41/365-Avec tendresse et folie

Jour 41-365 - Avec tendresse et folie Enregistrée au Studio St-Charles. Chantée d’une seule prise. Je suis à la guitare avec la merveilleuse guitare solo de Jean-Maurice Lebreux et le clavier synthétiseur de Claude Chaput. Paru en août 1981 sur Manuel Brault vol1. Une de mes plus belles. Il existe une version anglaise traduite par Marc Desjardins et que j’ai chantée en public une seule fois à CBC sur une émission animée, je crois, par Pierre Lalonde ou Denis Trudeau, je ne suis plus certain. C’est sur ce plateau de télévision que j’ai rencontré pour la première fois celui qui allait devenir plusieurs années plus tard mon ami, Guy St-Onge. Dans le texte précédent, je vous racontais qu'en 1979, Brault et Fréchette c’était fini pour moi. J’étais rendu ailleurs dans l’écriture. Imaginez l’embarras que cette situation occasionnait à notre gérant. Le duo vendait des disques et était en demande. Nous étions en tournée de promo en France où « Les p’tits cœurs » faisait un « hit ». 13 semaine en tête d’un palmarès populaire ou le public français pouvait téléphoner et dire « on garde ou on jette » la chanson. C'était en octobre ’79. Et ce n’est qu’une année plus tard, après avoir pressé le citron et ajouté une cinquantaine de spectacles à notre fiche, que je donnerai enfin mon premier spectacle solo ! Plus exactement le 8 décembre 1980, à Amos en Abitibi, dans un bar de danseuses. Cependant, pas de nouveau disque. Ça ira au mois de mars ’81 avant d’obtenir le contrat qui me fera enregistrer « Les musiciens de la rue », ce qui relancera vraiment ma carrière en solo. Ça, c’est une toute autre histoire à venir. En attendant, revenons-en à Paris en octobre '79, notre imaginatif gérant John Dufour jonglait avec la situation et essayait de sauver la mise. Je l’ai donc laissé à Paris et je suis descendu sur la Côte-d’azur. J'avais tendance à culpabiliser quand je partais si loin de ma famille. Ma femme était seule à la maison, ma fille avait à peine un an, et moi j’étais en balade pour la semaine dans un endroit magnifique. Mais dans un pays étranger et éloigné, ce n'est pas chose facile d'obtenir un horaire de tournée condensé et pouvoir ainsi rentrer rapidement à la maison. Voilà pourquoi il y avait là une semaine de pause dans la tournée de promo. Pourquoi alors ne pas en profiter pour voir la mythique ville de St-Tropez ? Je m’y suis donc rendu. J’y suis resté une heure et ça été suffisant. Trop de monde, trop de « flaflas », trop de riches et de superficialité. Je suis revenu sur mes pas, c’est cas de le dire. Je faisais du pouce, et je me suis arrêté à Ste-Maxime, endroit paisible début octobre. Nous étions hors saison et je me suis installé pour la semaine à l’Hôtel Les Palmiers. Comme je n’avais pas de télévision dans ma chambre, j’ai fait ami-ami avec le patron et c’est en prenant le pastis avec lui que j’écoutais les émissions que j’avais préenregistrées à Paris. La belle vie quoi, mais sans mes amours laissés derrière à Montréal. À cette époque j’étais d’une fidélité exemplaire. Je croisais constamment de belles femmes disponibles, mais ma période débridée de tournées dans les bars m’avait rassasié d’émotions fortes. Même la jeune portugaise qui faisait ma chambre chaque jour et qui voulait que je lui joue de la guitare et peut-être plus, n’arrivera pas à me séduire. J’étais serein dans ce décor bucolique. J’ai demandé à la jeune fille comment c’était l’hiver sur la côte. Elle m’avait répondu : « Quatre saisons de fleurs ». Le matin, j’allais me tremper dans la Méditerranée, ce qui semblait inconcevable pour elle; on était hors saison et l’eau était fraîche. Pour l'habitué à plonger dans le fleuve en Gaspésie que j'étais, l’eau était fort agréable. Un de ces matins, qui est-ce que je vois arriver dans mon dos sur la plage ? Jean-Pierre Fréchette en mobylette. Je crois qu’il était à cours de fric ! Comment m’avait-il trouvé ? J’avais téléphoné à Paris pour dire à John où je m’étais arrêté ! Jean-Pierre est reparti à l’aventure. J’admirais sa débrouillardise et son audace. Je ne savais pas conduire, même une mobylette et j ‘étais plutôt timide. J’étais là pour réfléchir. Brault et Fréchette c’était quand même la poule aux œufs d’or et j’étais en train de saborder le navire. J’avais une famille maintenant, des responsabilités plus grandes. Mais il m'était impossible de revenir en arrière, la décision était prise et définitive. Oui j’étais en amour ! Mais j’étais de plus en plus souvent sur les routes. Et plus la popularité s’était installée, moins ma femme voulait m’accompagner. Plus tard, quand je reprendrai les tournées au Québec en solo, elle se joindra à moi pour conduire la camionnette. Quelle belle période bohème en famille ! La Côte-Nord, les Îles-de-la-Madeleine… l’idéal quoi ! Dans ma chambre de l’Hôtel Les Palmiers, tout ça me tournait dans la tête. J’étais décidé. J’allais écrire un nouvel album et il marcherait. Un beau matin bleu, après une nuit d’insomnie, cette chanson est venue au monde. Le verdict de mes réflexions. Coupable de folie douce et capable de tendresse sera le diagnostic de cette maladie qui m’habite toujours… le seul remède pour me soulager : Écrire des mots sur de la musique. Avec tendresse et folie Paroles et musique : Manuel Brault Plus un seul nuage / Dans le bleu de la Méditerranée / J'ai attendu longtemps pour trouver les mots / Les mots que l'on oublie de dire mais qui restent prisonniers / D'un travail à finir, d'un avion à rattraper / Je vous aime / Vous aime / Est-ce un crime de vivre ainsi / Avec tendresse et folie je vous aime Les mots que l'on oublie de dire / Sont des soleil restés couchés / On ne sent pas leur chaleur / Le froid vous mord le coeur Le froid c'est la solitude et les gestes oubliés / À prendre l'habitude on perd l'intensité / Je vous aime / Vous aime / Est-ce un crime de vivre ainsi / Avec tendresse et folie je vous aime Le beau temps me redonne / L'impression de revenir de loin Tout ce qui m'environne / Sera bien loin demain C'est plus facile d'écrire / Des centaines de chansons d'amour Que d'essayer de retenir / Le bonheur dans ces détours Je vous aime / Vous aime/ Est-ce un crime de vivre ainsi / Avec tendresse et folie je vous aime

nothing at of , which is


14. Le Clash : "Quel bilan de la tournée européenne du président Macron ?"

Le Clash :

Arrogance ou fermeté de la part du président français ? Beata Szydlo fustigeait vendredi 25 août « l’arrogance » d’Emmanuel Macron « sans doute due à son inexpérience» qui avait dénoncé plus tôt le refus polonais de modifier la directive sur les travailleurs détachés. Une discorde qui a permis à Varsovie de se placer en défenseur du projet européen. Les dirigeants des pays membres peuvent-ils réellement réformer les institutions européennes ? INVITES: Jean-Bernard Pinatel est général (2S), dirigeant d'entreprise, spécialiste des questions géopolitiques et d'intelligence économique et auteur du nouveau livre “L’histoire de l’Islam radical et de ceux qui s’en servent” (chez Lavauzelle). François Lafond est maitre de conférences à Sciences Po et chercheur associé à l’Institut Prospective et Sécurité en Europe (IPSE), spécialiste de la politique européenne. Patricia Lalonde est députée européenne (MODEM UDI), secrétaire Générale de l'ONG MEWA et chercheuse à l’ l’Institut Prospective et Sécurité en Europe (IPSE).

nothing at of , which is